COVID-19  •  Veille

Conditions d’entrée en République tchèque à partir du 11 janvier

A partir du 11 janvier, toute personne qui entre sur le territoire tchèque qui a séjourné plus de 12 heures dans les 14 derniers jours dans un pays dit « à risque », doit remplir avant son arrivée un formulaire et présenter un test négatif PCR de moins de 72h ou se mettre en quarantaine et se faire tester en RT dans les 5 jours suivant l’arrivée et présenter le test à l’ARS (« Hygiena ») du lieu de séjour dans les 7 jours suivant l’arrivée. 

A partir du 11 janvier, la France entre dans la catégorie « rouge » soit « pays à rique ». A l’inverse, la Belgique entre dans la catégorie « orange » soit « pays à faible risque d’infection ».  

 

Déplacements non-autorisés en Tchéquie : toutes personnes qui ne travaillent pas et n’étudient pas en République tchèque    

   

  • Tourisme   

  • Activités de loisir   

  • Regroupements amicaux et familiaux   

  

Remarque : Les services d’hébergement sont actuellement fermés.   

   

Déplacements autorisés en Tchéquie : pour des raisons essentielles uniquement  

   

  • Pour des rendez-vous d’affaire, la présentation d’un test PCR négatif auprès des sociétés tchèques est requise   

  • Pour se rendre dans des établissements de santé    

  • Pour assister à des funérailles   

  • Pour un transit, à condition de ne pas rester plus de 12h dans le pays et d’avoir une preuve du transit  

  • Étrangers travaillant et étudiant en Tchéquie. Néanmoins, ces personnes doivent passer un test PCR et le déclarer à leur employeur ou à leur établissement scolaire, ils peuvent sinon s’acquitter de 14 jours de quarantaine. Ces voyageurs doivent aussi remplir le formulaire d’arrivée.  

   

Remarques :    

  • Il est vivement conseillé de se doter de documents avant le passage aux frontières : attestation de résidence, contrat de travail, etc.    

  • Le transit routier par l’Allemagne est possible à condition de ne rester sur le territoire que le temps nécessaire au transit et d'être capable d’apporter une preuve et une justification à ce transit. 

  • Toute personne entrant en République tchèque, quel que soit son pays d’origine, peut être soumise au passage de frontière à un prélèvement en vue d’un test de dépistage. En cas de dépistage positif ou de la constatation de symptômes, la personne pourra être placée en quarantaine à ses frais. 

  • Sont dispensés des formalités du formulaire d’arrivée et test PCR négatif : les voyageurs en provenance des pays classés comme « orange », les transporteurs internationaux, séjours de moins de 12h, enfants de moins de 5 ans.  

  • Pour en savoir plus sur les mesures sanitaires en place :  https://www.chambre.cz/actualites/n/news/prolongement-des-mesures-sanitaires-en-republique-tcheque-jusquau-22-janvier.html 

   

Ces éléments étant susceptibles d’évoluer, il est fortement recommandé de consulter très régulièrement le site du ministère de l’Intérieur tchèque ainsi que de l’Ambassade de France en République tchèque.    

  

 Sources :   

  

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin