Quelles mesures d’aide pour les entreprises françaises pendant le confinement ?

Le ministre de l’économie, Bruno Lemaire, s’est exprimé jeudi suite à l’annonce du confinement afin de détailler les mesures économiques accompagnant cette nouvelle restriction.

 

  • Les entreprises et commerces fermés employant jusqu’à 50 salariés pourront recevoir une indemnisation allant jusqu’à 10 000 euros. Cette aide peut être réclamée par les entreprises enregistrant une perte de 50% de chiffre d’affaires.
  • Les indépendants pourront prétendre à une aide allant jusqu’à 1 500 euros par mois.
  • Les cotisations sociales sont suspendues pour les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement et aussi pour les indépendants dont l’activité est suspendue. Les entreprises du tourisme et de l’événementiel perdant plus de 50% de leur chiffre d’affaires seront-elles aussi exonérées.
  • Les propriétaires de locaux commerciaux qui acceptent de renoncer à un ou plusieurs mois de loyer bénéficieront d’un crédit d’impôt de 30% des loyers abandonnés.
  • Le chômage partiel est maintenu jusqu’au 31 décembre. Pour tous les secteurs protégés ou fermés par les mesures du gouvernement, l’employeur n’aura rien à payer et les salaires seront pris en charge par l’État. Pour les autres entreprises, le reste à charge pour les employeurs est de 15%
  • Les entreprises souhaitant contracter un prêt garanti par l’État pourront le faire jusqu’à fin juin. Les échéances des prêts garantis par l’État déjà contractés ont été repoussées à mars 2022 si les entreprises le souhaitent.

 

Source:

 

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin