Actus des entreprises

Croissance de 600 % pour le producteur des crayons de couleurs tchèque

La demande pour les produits de la société Koh-i-noor Hardtmuth de České Budějovice est tellement soutenue, qu’ils n’arrivent plus à produire assez de crayons de couleurs.

La vente de certains produits et articles de bureau a augmenté de 600 % par rapport à 2015. Cette croissance est due en grande partie à la renaissance des albums à colorier pour adultes, mais pas seulement.

« Nous avons atteint la limite de notre capacité de production. Pour des raisons technologiques, la production ne peut plus accélérer. Nous avons dû ajouter un deuxième service, nous sommes à la recherche des employés, » a déclaré Vlastislav Bříza, vice-président du conseil d’administration et propriétaire de Koh-i-noor Hardtmuth.

Mis à part le nouveau hobby des tchèques à colorier, une deuxième raison de succès existe. Koh-i-noor Hardtmuth a réussi à faire vendre ses produits dans une des plus grandes chaines de vente de produits artistiques aux États-Unis. Un des points forts de l’entreprise est également la qualité de leurs car crayons, qui sont toujours produits dans le sud de la République tchèque. Seulement une partie mineure de la production des produits de qualité inférieure est délocalisé en Chine.

La comptabilité pour l’année écoulée n’est pas encre close, mais le plus grand fabricant de crayon en Europe s’attend à un bénéfice autour de 100 millions de couronnes (370,4 milles d’euros) et le chiffre d’affaire proche d’un milliard. Le bénéfice va être réinvesti dans le développement des technologies plus vertes et pour l’expansion sur les marchés étrangers.

Le crayon tchèque avec une longue histoire

Josef Hardtmuth a fondé sa société en 1790 à Vienne pour déplacer la fabrication à České Budějovice des 1848. En 1802, Hardtmuth a breveté la première mine de plomb faite d’une combinaison d’argile et de graphite. Celle-ci représentait un progrès, car elle permettait l’emploi de graphite de qualité inférieure aux procédés existants. Les crayons Koh-i-noor ont reçu plusieurs prix, par exemple en 1855 à New York ou en 1900 et 1925 à Paris.

L’entreprise a été nationalisée en 1945 pour être revendue en 1992 seulement. Le propriétaire actuel l’a acheté en 2000 et a fait des grands investissements en étranger en 2007. Koh-i-noor vend ses crayons dans 80 pays du monde entier.

Autres articles

Industrie

Numalliance au salon MSV

Numalliance est le fabricant français de machines à commande numérique pour le pliage de fil, le cintrage et le façonnage de tube ainsi que le méplat....

Industrie

„Na zdraví!“

Tous les premiers vendredis d’août, on célèbre le jour international de la bière. Cependant, les Tchèques font partie de ceux, qui n’ont pas de...

Prochains événements

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin