Conférence & Séminaire

Rencontre avec Stéphane Blain, Top Executives Breakfast

Institut Français de Prague
5ème étage, Štěpánská 35
Praha 1

Langue : français

L'événement est terminé. *veuillez noter que l'ajout de l'événement dans votre calendrier ne signifie PAS que vous êtes inscrit. Vous devez d'abord vous inscrire si vous souhaitez assister à un événement.

Petit-déjeuner organisé dans le cadre du mois du climat en coopération avec la Fondation BNP Paribas et l'Institut Français de Prague. Interprétation en tchèque assurée.

 

Invité 

Stéphane Blain, Expert maritime français, Professeur à l'UPMC et océanographe au laboratoire d'océanographie microbienne

Animé par

Michaela Fuchsová, partenaire du cabinet d'avocats Vyskočil, Krošlák, secrétaire de la Chambre de commerce franco-tchèque

About Stephane Blain 

Stéphane Blain a obtenu son doctorat en océanographie chimique de l'Université de Brest en 1992. Actuellement professeur d'océanographie chimique à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris). Il travaille à la station marine de Banyuls sur Mer, où il a fondé et dirigé le laboratoire d'océanographie microbienne (2010-2013), une unité de recherche en partenariat avec l'UPMC et le CNRS.

 

Ses recherches portent sur le fonctionnement de la pompe biologique de CO2 dans l'océan, plus particulièrement sur la biogéochimie du fer et l'océan Austral. Il est également impliqué dans le développement de nouveaux outils et méthodes d'analyse pour l'océanographie chimique in situ.

 

Il a initié le projet KEOPS (étude comparée KEOPS: Kerguelen Ocean et Plateau) il y a dix ans. KEOPS a pour objectif principal d’étudier l’impact de la fertilisation naturelle en fer de l’océan Austral. KEOPS est un projet international rassemblant des chercheurs de 10 laboratoires français et des collègues étrangers de différents pays (Australie, Belgique, Chili, Pays-Bas, Corée du Sud, États-Unis et Royaume-Uni).

En tant qu’investigateur principal du KEOPS, il a co-organisé deux sessions extraordinaires avec des collègues du Centre océanographique national de Southampton (OSM, Hawaii 2006) et avec des collègues de l’Alfred Wegener Institute (réunion ASLO, Orlando 2013). Il a été impliqué dans le groupe de travail SCOR et invité à des ateliers et conférences internationaux.

 

Au cours des 20 dernières années, Stéphane Blain s’est beaucoup intéressé aux systèmes d’observation. En 1997, il a organisé un colloque international sur la chimie analytique marine pour le suivi de la recherche océanographique. Il a participé au premier développement d'analyseurs chimiques in situ d'éléments nutritifs et au déploiement de capteurs biogéochimiques sur des bouées.

Récemment, il a utilisé des capteurs de fluorescence montés sur des éléphants de Kerguelen pour produire la première climatologie bidimensionnelle de la chlorophylle dans une région de l'océan Austral.

 

 

Intervenant(s)

Partenaire :

Retour sur

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin