COVID-19  •  Veille

Conditions d’entrée sur le territoire français

A partir du 9 juin, l’entrée sur le territoire français depuis la République tchèque est autorisée sans motif impérieux.

Conditions d’entrée en France depuis la République tchèque

 

Une classification des pays selon le risque sanitaire a été mise en place et des modalités spécifiques seront appliquées aux déplacements, en fonction du pays de provenance ou de destination. La République tchèque étant classée « vert », aucun motif impérieux n’est nécessaire pour justifier l’entrée sur le territoire français.

 

Carte et conditions d’entrée

 

Dispositions sanitaires pour entrer sur le territoire français

 

Pour entrer sur le territoire français, il conviendra simplement de présenter un certificat de vaccination ou un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement. Aucune quarantaine ou test post-arrivée n’est requis.

Personnes non-vaccinées : tout voyageur quel que soit son mode de transport (aérien, maritime ou terrestre) de onze ans ou plus et n’étant pas vacciné, a l’obligation de présenter le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) ne concluant pas à une contamination par le COVID-19 réalisé 72 heures avant le départ.

Personnes vaccinées : tout voyageur quel que soit son mode de transport (aérien, maritime ou terrestre) de onze ans ou plus et étant vacciné, a l’obligation de présenter un certificat de vaccination. Les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca)
  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson)
  •  2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire)

 

Sources :