Le salaire minimum tchèque passera à 15 200 CZK (environ 576€) l’année prochaine

Cette proposition de la Ministre du travail et des affaires sociales Jana Maláčová a été approuvée le 16 novembre 2020 par le gouvernement tchèque.

“J’ai dit à plusieurs reprises par le passé que je ne souhaitai pas que nous soyons parmi les pays d’Europe avec les plus bas salaires, par conséquent le salaire minimum ne doit pas être stagnant, particulièrement pendant la crise du COVID-19.”

Les syndicats ont exigé une augmentation du salaire minimum de 1 400 CZK tandis que les employeurs voulaient maintenir le niveau actuel. Le ministère du travail et des affaires sociales a soumis 4 propositions de revalorisation du salaire minimum de 400, 900, 1400 ou 1 800 CZK. La coalition a réalisé un compromis d’une hausse de 600 CZK.

Cette augmentation du salaire minimum devrait apporter à l’Etat 330 millions de CZK supplémentaires en cotisations sociales annuelles et les revenus de l’assurance maladie devraient augmenter de 140 millions CZK par an. Selon les données disponibles, on peut s’attendre à une augmentation des couts salariaux d’environ 1,4 milliards CZK dans le privé et de 54 millions de CZK dans le domaine des établissements publics.

Cette revalorisation du salaire minimum entraine par conséquent une revalorisation des salaires garantis.

 

Source :

 

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin