Allocation journalière de présence parentale pour les indépendants : ouverture des demandes d'avril

À partir du lundi 11 mai, les travailleurs indépendants (OSVČ) pourront faire leur demande pour l’allocation journalière de présence parentale d'avril

À partir du lundi 11 mai à 11h00, les travailleurs indépendants (OSVČ) pourront faire leur demande pour l’allocation journalière de présence parentale (ošetřovné en tchèque) pour le mois d’avril. Cette mesure faire partie du programme spécial de subventions du Ministère de l'Industrie et du Commerce (MPO). Les demandes pour le mois d’avril doivent être déposées avant la fin du mois de mai. 

Ce soutien est destiné aux personnes qui, après la fermeture des écoles ou des services sociaux en raison du coronavirus, ne peuvent plus exercer une activité indépendante car ayant à charge un enfant ou une personne handicapée. En remplissant les conditions requises, les indépendants peuvent recevoir une aide d'un montant de 500 CZK par jour civil.  

La demande pour cette « allocation » est à réaliser via un formulaire en ligne accessible sur www.mpo.cz/osetrovneosvc. Ce formulaire électronique doit être complété d’un document justifiant la fermeture de l'installation (école) et doit être envoyé à MPO via une boite de communication dédié (datová schránka) ou imprimé et envoyé par courrier. Jusqu’ici, l’envoi par e-mail avec signature électronique s’est avéré défaillante : 90 % des candidatures ont été mal signées électroniquement et donc non-valables.  

Du 11 au 30 avril, le Ministère de l'industrie et du commerce a reçu 68 000 demandes de travailleurs indépendants pour cette allocation. Parmi elles, 50 000 demandes ont été approuvées et seulement 3 000 ont été rejetées. Les raisons de rejet les plus fréquentes sont les demandes en doublons, les indépendants qui n'existaient pas et les tentatives de fraude. Les 15 000 demandes restantes sont retournées en raison d'erreurs, pour correction ou justificatifs supplémentaires.  

Source : Communiqué de presse du Ministère de l’Industrie et du commerce 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin