Impacts du COVID-19 : baisse drastique du tourisme en France et en République tchèque

La pandémie a engendré une baisse drastique du nombre de touristes dans la capitale tchèque, Prague. Au deuxième trimestre, le nombre de nuitées a chuté de 93,6 %. En chiffres, cela représente 5 millions de visiteurs et 11,5 millions de nuitées en moins par rapport à l’année précédente.  

Le nombre de touristes tchèques venus de province à Prague a quant à lui baissé de 70 %, alors que le gouvernement tchèque a lancé il y a quelques semaines une campagne pour soutenir le tourisme local. 

Une perte de 30 milliards d’euros en France 

 

Le secrétaire d'État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, chiffre entre 30 à 40 milliards d'euros « l'impact immédiat » de la crise sanitaire sur le secteur touristique française. En temps normal, le tourisme génère 180 milliards d'euros de recettes, dont 60 milliards grâce au tourisme international. « Beaucoup d'opérateurs nous disent que leur chiffre d'affaires sera en recul de 20 à 25 % en fin d'année », ajoute-t-il. 

Chaque année, 17 millions d’étrangers viennent passer leurs vacances en France et 9 millions de Français partent habituellement à l’étranger. Mais cette année, 70 % des Français qui sont partis en vacances, ont choisi l'Hexagone, une nouveauté qui compense  en partie la perte des visiteurs étrangers. 

 

Sources :

 

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

#SONDAGE - Baromètre International des Affaires

Pour assurer des remontées d’informations pertinentes du terrain pour le marché français, les Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCE) et CCI Françaises à l’International, s'associent afin de produire de façon régulière un Baromètre International des Affaires.