L’Allemagne passe la République tchèque en vigilance rouge à l’exception de deux régions

A l’exception des régions de Usti Nad Labem et de Moravie Silésie, l’Allemagne considère tout le territoire de la République tchèque comme étant une zone de fort risque épidémiologique. L’Allemagne ne ferme pas pour autant les frontières avec la République tchèque mais renforce les contrôles sur les voyages transfrontaliers.  

Les résidents tchèques des zones considérées comme « à risque » par l’Allemagne, peuvent continuer leurs voyages mais doivent fournir un test PCR négatif réalisé au maximum 48h avant le voyage. S’ils n’en n’ont pas, ils doivent se soumettre à une quarantaine et passer un test dans les 72h, qui si négatif, leur permettra de mettre un terme à la quarantaine. 

A partir du 1er octobre, les règles changeront et la quarantaine, suivie d’un test PCR deviendra obligatoire au passage aux frontières avec l’Allemagne. Les conducteurs routiers et les travailleurs transfrontaliers devraient être l’objet d’exceptions à ces restrictions.  

 

Source : 

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin