Notre regard sur ...

Les élections européennes 2019 : Des résultats surprenants ?

Les partis proeuropéens sont parvenus à contenir la poussée des eurosceptiques lors des Elections européennes, qui se sont terminées le dimanche 26 mai. La dispersion des voix augure des négociations délicates entre les groupes pour former des alliances au sein du Parlement. Parmi les tendances communes dans plusieurs pays sont les votes pour les eurosceptiques et populistes en hausse et également un grand succès des « verts », soit des formations qui mettent l’accent sur la protection de l’environnement.

Contrairement aux éditions précédentes, les électeurs européens se sont massivement rendus aux urnes.  Selon les chiffres du Parlement, la participation atteindrait 51 % dans l’Union en moyenne, 50,7 % en France et 28,7 % en Tchéquie,  l’un des plus bas enregistré dans l’UE.

D’après les résultats partiels provisoires, le bloc de centre droit, constitué du Parti populaire européen (PPE), avec 182 sièges estimés, et des sociaux-démocrates (147), ont perdu leur majorité pour la première fois depuis 1979. Ils devront donc élargir leur coalition en invitant une troisième fraction, probablement ALDE libérale, dont fait partie le mouvement ANO de premier ministre tchèque Andrej Babiš.

En Tchéquie, les élections ont été emportées par ANO, leader du gouvernement actuel. Les conservateurs de l’ODS arrivent assez loin derrière, le parti Pirate n’arrive qu’en troisième position, malgré les grandes attentes. Les sociaux-démocrates ČSSD, ne vont avoir aucun député européen.

En France, le Rassemblement national de Marine Le Pen, malgré les résultats en-dessous des attentes, devance nettement La République En marche du président Macron, qui s’est engagé personnellement dans la campagne. La lutte de ces deux grandes personnalités s’accentue avec l’approche de l’élection présidentielle de 2022.

 

Résultats en France / Výsledky ve Francii

Partie

Orientation / Orientace

Pourcentage des votes / Procenta hlasů

Nombre de sèges / Počet mandátů

Rassemblement national (ex-Front National) / Národní sjednocení (dříve Národní fronta)

Extrême droite / Extrémní pravice

23,31 %

22

La République en marche/MoDem

Centristes et libéraux / Centristé a liberálové

22,41 %

21

Europe écologie-Les Verts / Zelení

Ecologistes et régionalistes

13,47 %

12

Les Républicains/Les Centristes / Republikání/Centristé

Conservateurs / Konzervativci

8,48 %

8

La France insoumise / Nepoddajná Francie*

Gauche radicale / Extrémní levice

6,31 %

6

Parti socialiste/Place publique

Sociaux-démocrates / Sociální demokraté

6,19 %

5

* Neexistuje ustálený překlad

Résultats en Tchéquie

Partie

Orientation / Orientace

Pourcentage des votes / Procenta hlasů

Nombre de sèges / Počet mandátů

ANO 2011

Centristes et libéraux / Centristé a liberálové

21,18 %

6

Občanská demokratická strana / Parti démocrate civique

Conservateurs / Konzervativci

14,54 %

4

Česká pirátská strana / Parti pirate tchèque

Ecologistes et régionalistes

13,95 %

3

TOP 09 (libéraux-conservateurs) & STAN (Maires et indépendants) 

Conservateurs / Konzervativci

11,65 %

3

Svoboda a přímá demokracie / Liberté et Démocratie directe

Extrême droite / Extrémní pravice

9,14 %

2

KDU-ČSL / Union chrétienne démocrate - Parti populaire tchécoslovaque

Conservateurs / Konzervativci

7,24 %

2

KSČM / Parti communiste de Bohême et Moravie

Gauche radicale / Extrémní levice

6,94 %

1

Source / Zdroj: europa.eu

 

 

 

 

Autres articles

Industrie

Numalliance au salon MSV

Numalliance est le fabricant français de machines à commande numérique pour le pliage de fil, le cintrage et le façonnage de tube ainsi que le méplat....

Industrie

„Na zdraví!“

Tous les premiers vendredis d’août, on célèbre le jour international de la bière. Cependant, les Tchèques font partie de ceux, qui n’ont pas de...

Prochains événements

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin