L’inflation tchèque la plus élevée depuis octobre 2012

L’Office tchèque des statistiques (ČSÚ) a indiqué qu’en mars dernier, l’inflation dans le pays a augmenté de 3  % et est donc la plus élevée depuis ces six dernières années. La croissance économique intense des deux années précédentes a causé une augmentation des salaires. Les Tchèques gagnent plus et les prix des biens de consommation augmentent. La forte progression a surpassé les estimations des experts mais elle devrait avoir atteint son maximum et baisser à 2,5 % avant la fin de l’année.

Les prix des loyers constituent la moitié de l’augmentation de l’inflation. Les prix des aliments ont connu la plus grande augmentation mais l’inflation est marquante aussi sur l’électricité et les carburants.

En Tchéquie, les prix des pommes de terre se sont élevés de 75 %, ceux de l’électricité de 12 % et du beurre de 9 %. D’après l’économiste tchèque Lukáš Kovanda, les prix de la viande n’ont pas été touchés par l’inflation mais la situation devrait changer. Notamment les prix du porc, qui connaîtront la plus grande augmentation due à la peste porcine africaine qui a contaminé les porcicultures en Chine. Le porc est donc importé d’autres pays. Concernant la hausse des prix des carburants, celle-ci est due à la baisse de valeur de la couronne tchèque face au dollar.

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

#SONDAGE - Baromètre International des Affaires

Pour assurer des remontées d’informations pertinentes du terrain pour le marché français, les Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCE) et CCI Françaises à l’International, s'associent afin de produire de façon régulière un Baromètre International des Affaires.