COVID-19  •  Veille

Message de l’Ambassadeur de France à l’ensemble de la Communauté française (26 juin 2020)

Madame, Monsieur, Chers compatriotes,

 

Depuis mon message du 29 avril, la situation sanitaire s’est améliorée, en France comme ici, dans notre pays de résidence. L’état d’urgence a été levé, de même qu’un grand nombre de mesures restrictives, selon un échéancier qui n’est cependant pas encore parvenu à son terme. Je me réjouis en particulier que les voyages entre la France et la République tchèque soient de nouveau devenus possibles sans restrictions. Je vous invite à vérifier régulièrement les décisions des autorités tchèques en la matière en consultant le site de l’ambassade ou celui du ministère de l’intérieur tchèque. Si vous voyagez, n’oubliez pas de vous inscrire sur l’application Ariane.

 

Je salue la part que chacune et chacun d’entre vous a pris dans notre combat collectif contre l’épidémie. Notre communauté n’a pas échappé aux conséquences de la crise sur la vie quotidienne: pertes d’activité, emplois du temps bouleversés, annulations ou reports de projets mûris de longue date, incertitudes médicales, séparation d’avec ses proches, voyages rendus impossibles, confinement, conditions d’enseignement inédites, tant d’autres. J’ai été frappé, lors de mes contacts avec vous, avec vos représentants, les conseillers consulaires, avec les conseillers du commerce extérieur, avec la direction du lycée et la communauté éducative, de constater combien a prévalu la volonté de faire face, avec détermination, patience, et parfois, un brin d’humour salutaire. Nous avons tenu bon.

 

Pour autant, l’épidémie n’est pas terminée. Le virus continue de circuler. Les autorités tchèques ont identifié à ce stade deux foyers actifs de propagation, à Prague et dans la région de Karvina, dans l’Est du pays. Des mesures restrictives continuent d’être appliquées, notamment la couverture des voies respiratoires et le respect de la distanciation sociale. Je vous invite à faire preuve de vigilance et à bien veiller à appliquer les gestes barrières pour vous protéger et protéger les autres.

 

Dans ce contexte, j’ai pris la décision de ne pas organiser cette année la réception qui nous réunit pour célébrer la Fête Nationale. Cette décision n’a pas été facile à prendre : nous sommes tous très attachés à cette occasion de nous retrouver, de tisser de nouveaux liens et de célébrer ensemble les valeurs de notre République. Après mûre réflexion avec toute l’équipe de l’ambassade, il est apparu qu’il serait impossible d’observer les règles sanitaires indispensables à la sécurité de tous si nous maintenions cette réception dans sa forme traditionnelle, ouverte à toute la communauté inscrite, et qu’à l’inverse, il serait inéquitable de sélectionner des participants en petit nombre. Organisé en petit comité, le 14 juillet perdrait tout son sens. Je le regrette mais je suis persuadé que telle est la voie raisonnable à suivre cette année. Je suis convaincu que chacune et chacun d’entre nous trouvera le moyen de célébrer cette journée à sa manière en attendant que les circonstances nous permettent de nous retrouver de nouveau à la Résidence de France.

 

Bien à vous,

 

Roland Galharague

Ambassadeur de France à Prague         

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin