Pâques en République tchèque : des coutumes surprenantes !

La chasse aux œufs en chocolat n’est pas universelle, les Tchèques ont leurs propres traditions pour les fêtes de Pâques et elles ne finissent pas de surprendre et étonner les étrangers qui les découvrent.

Demandez à un Tchèque les symboles de Pâques et il vous répondra : les œufs peints (et de véritables œufs, pas ceux en chocolat) ainsi que la longue baguette tressée de brins d’osier frais décorée de rubans. Véritable coutume traditionnelle, la fête de Pâques a une grande importance en Tchéquie, au point où leurs vendredi et lundi sont fériés.  

Coutume traditionnelle : le lundi des fouets 

Toute la matinée du lundi de Pâques, les hommes et les garçons passent de maison en maison, chez les voisins, la famille, les amis et fouettent symboliquement les jeunes filles et les femmes de leurs baguettes. La tradition populaire dit que fouetter les femmes avec des jeunes branches bourgeonnantes leur apportera vitalité, beauté et fraîcheur pour toute l’année. En échange, les femmes leur donnent des œufs peints ainsi que des mets sucrés, confectionnés à l’avance.  

Une coutume toujours respectée ?  

Aujourd’hui, la coutume est toujours respectée en Moravie et dans les campagnes tchèques, mais beaucoup moins en ville. Si jadis l’habitude voulait que l’homme fasse le tour du village, il se cantonne aujourd’hui aux membres de sa famille. L’homme est désormais accompagné de ses enfants, qui récoltent à chaque maison des chocolats et friandises, comme les enfants le feraient pour Halloween en France.  

Plats traditionnels  

Une fois les visites terminées, les plats typiques pour Pâques sont dégustés. Au menu : viande d’agneau ou de lapin farcie à l’ortie, la brioche de Pâques recouverte de miels, les frites et biscuits enrobés de sucres et le traditionnel gâteau de Pâque nommé mazanec. Le tout, avec les bières aromatisées traditionnelles de Pâques - colorées en vert. 

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin