Une imprimerie tchèque exporte en France

Dans deux bâtiments de la zone industrielle de Příbram naissent des livres splendides, qu’une entreprise familiale tchèque exporte dans toute l’Europe. La société PBtisk a été fondée par Pavel Baštář en 1990 dans le garage de sa maison.

Aujourd’hui, elle emploie 160 personnes, sa capacité de production est de  8000 livres par jour, dont une grande partie est exportée vers la France.

En route vers le marché français

Il y a 5 ans encore, 70 % de la production de PBtisk était destinée au marché tchèque. L’imprimerie a décidé de se tourner vers le marché français en temps de crise, alors que les commandes tchèques se faisaient plus rares. A cette époque, les imprimeries de dépliants publicitaires ont commencé à détourner la clientèle des imprimeries de livres. Mais PBtisk avait déjà une expérience des marchés allemand et autrichien, et la France était une belle perspective.

Même en ces temps nouveaux de l’informatique, la France conserve sa culture du livre et le Français feuillette un livre plus souvent que le Tchèque. PBtisk a pris contact avec de petites et moyennes maisons d’éditions et a mis à profit la connaissance du français de certains de ses employés pour obtenir ses premières commandes d’impression et de reliure de livres. Actuellement, sur un chiffre d’affaires total de 250 millions de couronnes (9 millions d’euros), la part de la France représente 52 millions de couronnes (1,9 millions d’euros).

PBtisk crée des livres pour une vingtaine de maisons d’éditions françaises de renom et de nouvelles portes s’ouvrent grâce aux recommandations des clients satisfaits. Les principaux avantages de l’imprimeur tchèque par rapport à ses concurrents asiatiques sont la qualité et la réactivité. Il faut deux mois pour qu’un livre arrive d’Asie alors que PBtisk livre ses produits en deux semaines.

L’année d’un imprimeur de livres

Cette information peut paraître surprenante, mais chaque saison de l’année a ses caractéristiques propres pour un imprimeur et relieur de livres. La raison n’en est pas le temps, mais le marketing. Alors qu’en janvier et février règne une atmosphère tranquille, de mars à mai la température s’élève et les cadences augmentent; d’août à décembre l’entreprise tourne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour que chacun puisse trouver son bonheur sous le sapin de Noël. Pour mieux répartir les commandes au cours de l’année, les prix varient d’une saison à l’autre.

PBtisk est fier de son caractère familial. Il ne s’agit plus d’une entreprise familiale à proprement parler, mais les actionnaires actuels gèrent la société au mieux des intérêts de ses collaborateurs, dont les plus expérimentés participent à la direction. L’imprimerie forme ses propres employés car les  métiers de l’imprimerie ne sont pratiquement plus enseignés aujourd’hui.

Plus et mieux

PBtisk ne cesse d’investir et de moderniser ses moyens de production. L’entreprise ne veut pas dépendre des fonds européens et préfère miser sur sa renommée, sur la qualité de sa production et sur son équipement moderne. En 2007, un investissement de 200 millions de couronnes dans la construction d’un nouvel atelier de production et un autre de 40 millions dans l’acquisition d’une imprimante se sont traduits par une croissance de 10 % du chiffre d’affaires en 2014.

Des livres imprimés à Přibram ont reçu plusieurs prix en République tchèque et en France. En 2014, ils ont obtenu le Prix Goncourt de la biographie pour le livre « Notre Chanel » publié aux éditions Bleu Autour.

Comment un livre vient-il au monde ?

– Le livre en fichier PDF est envoyé à l’imprimerie.

– Le texte est copié sur la forme imprimante (plaque de métal), une plaque par couleur. L’impression s’effectue par décalque de l’image sur un cylindre en caoutchouc, puis de là vers le papier.

– Les feuilles de grand format sont pliées en cahiers; plusieurs cahiers forment un livre.

– Lorsqu’on produit un livre de poche, plusieurs cahiers sont assemblés, puis massicotés, et reçoivent enfin leur couverture en papier. Lorsque le livre doit être relié, il quitte la chaine de production pour  être transporté vers une machine à coudre; il est cousu, puis collé, doté d’une feuille de garde et d’une couverture en carton décorée, qui est préparée à part.

-Le livre fini sèche puis il est préparé pour être livré n’importe où au monde.

Autres articles

Analyses & EtudesIndustrieT.I.C. - Informatique

Brno, le paradis des entreprises technologiques

Brno est une très belle ville, pleine d’opportunités, d’entreprises et d’étudiants. La région de Moravie de Sud est, également grâce à Brno, la région...

Prochains événements

Free

Rencontre & Echange

Worklounge Diamant  •  Praha 1 - Nové Město

Supply chain & Purchase - Breakfast

"Digital Supply Chain opportunities in Central Europe"

Platform open to individuals wanting to share their experiences and new developments in the...

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin