« France Relance », un plan de 100 milliards d'euros pour éviter le décrochage économique

« Notre priorité absolue c’est l’emploi » déclare Jean Castex, premier ministre français lors de son discours d’annonce du plan « France Relance » le 3 septembre 2020. Ce plan de relance est la réponse du gouvernement français face à la crise du Covid-19 et est estimé à 100 milliards d’euros répartis sur 2 ans. Ces fonds proviennent pour partie de l’Union Européenne (40 milliards) et du plan de relance européen négocié à Bruxelles et adopté le 21 juillet dernier.

 

Ce plan s’articule autour de 3 axes :

 

La cohésion sociale

 

Pour la cohésion sociale, le gouvernement français réserve 35 milliards d’euros. Ces fonds seront répartis sur des axes comme la formation des jeunes, la promotion de l’alternance et de l’apprentissage mais aussi le soutient au travail partiel.

 

La transition écologique

 

La transition écologique se voit quant à elle dotée de 30 milliards d’euros, ce qui est presque le double des efforts gouvernementaux précédents comme le fait remarquer Mr Castex. Ces fonds iront vers des projets comme la rénovation énergétique des bâtiments (6 milliards d’euros), le développement d’une filière française en hydrogène vert mais aussi vers un vaste plan de transformation des transports s’axant sur des mobilités comme le rail ou le vélo.

 

La compétitivité et la modernisation de l’économie française

 

Le dernier axe du plan « France relance » est l’amélioration de la compétitivité de l’économie française. L’enveloppe de 35 milliards d’euros dédiée à cet axe servira à relocaliser en France des filières stratégiques comme la santé ou l’agroalimentaire. Mr Le Maire, ministre de l’économie des finances et de la relance utilise l’exemple des batteries électriques pour illustrer son discours, celles-ci étant importées à 85% par la France. Les fonds auront aussi pour but de faire naitre en France de nouvelles filières de pointes car le gouvernement estime que la France « s’est reposée sur ses lauriers » et ses secteurs phares pendant trop longtemps comme l’explique Mr Le Maire.

 

Ce plan de relance s’accompagne de nombreuses simplifications administratives pour les entreprises décidées par décret lors de la crise du Covid-19 et qui pourraient se pérenniser. Le gouvernement a en outre assuré que le plan de relance ne serait pas synonyme d’augmentation des impôts pour les citoyens français. Enfin, « France Relance » sera détaillé au public français tout au long de sa mise en place par de nombreux indicateurs qui doivent assurer la transparence et l’efficacité du programme.

 

 

Source : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/ce-que-l-on-sait-du-plan-de-relance-du-gouvernement-a-100-milliards-d-euros_4092873.html

 

Autres articles

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin