Bilans d’évènement

Morning marketing : tout ce que vous dites influence votre PR

C’est un fait : les entreprises cherchent à attirer l’attention du public, de clients potentiels et des journalistes. Quel contenu, à quel moment et comment l’offrir aux journalistes ?

Autant de questions auxquelles les intervenants du club Morning marketing ont répondu : Milan Deutsch, spécialiste des relations publiques et Jan Záluský, responsable des contenus spéciaux à la maison d’édition Economia. Cette rencontre dédiée aux relations presse, au paysage médiatique tchèque et à la communication fut organisée par la Chambre de commerce franco-tchèque.

C’est à la Art & Event Gallery Černá Labuť, que plus de vingt participants se sont réunis. Parmi eux, des professionnels expérimentés des relations avec les médias issus de grandes entreprises, des experts en marketing provenant d’agences ainsi que des débutants dans le domaine. Au-delà d’une simple formation, le Morning marketing a également proposé des exercices interactifs tels que l’identification de l’origine des titres, la création d’un titre accrocheur pour un article ou la simulation d’un échange téléphonique avec un journaliste.

Agir et ne pas seulement réagir

En tant que représentant d’une entreprise, vous devez toujours avoir à l’esprit que tout ce que vous dites à un journaliste peut être utilisé contre votre organisation. Un comportement exemplaire donnera une image positive à votre entreprise. Pour Milan Deutsch, l’attitude envers les médias en général et plus particulièrement une approche active et des réponses rapides sont primordiales. Si je veux motiver les journalistes à rédiger des articles sur mon entreprise, je dois leur proposer un contenu pertinent et détaillé, idéalement avec des chiffres, des statistiques ou des enquêtes. Pour de bonnes relations avec la presse, il faut construire des relations à long terme et garder une approche active. Il est nécessaire de contacter les journalistes individuellement et de ne leur proposer que des sujets qui correspondent à leur expertise et qui les intéresseront.

Jan Záluský a confirmé cette bonne pratique. Il recevait des centaines d’emails par jour qu’il supprimait sans même les regarder. Pour donner envie au journaliste d’ouvrir un email, il faut un titre captivant ou choquant, le timing est tout aussi important. Toujours selon l’expert, un journaliste heureux est un journaliste qui a un sujet intéressant à apporter à son rédacteur en chef le matin, lors de la réunion hebdomadaire sur la sélection des sujets.

La presse à scandale, un canal qui ne craint pas tant que ça !

Au cours des dernières années, la communication est passée de la forme imprimée aux versions en ligne et cette tendance concerne également les médias. L’impression coûte cher et les médias en ligne sont de plus en plus puissants. Là où les publications imprimées proposent des chiffres sur le tirage audités avec un décalage temporel, les articles en ligne et les posts sur les réseaux sociaux vous donnent un aperçu immédiat du nombre de lecteurs et de leurs réactions à votre article. Les responsables des relations presse ont tout intérêt à travailler non seulement avec les médias classiques, mais aussi avec les blogueurs, les youtubeurs, les influenceurs ou les communautés sur les réseaux sociaux. La popularité des quotidiens régionaux augmente également.

Si vous visez le plus grand impact possible, intéressez-vous à la presse à scandale. En République tchèque, comme ailleurs dans le monde, elle attire plus de lecteurs que les quotidiens conservateurs ou professionnels. On pourrait presque dire du point de vue du marketing que la presse à scandale est un canal média qui ne craint pas tant que ça !

Le prochain Morning marketing sur le marketing digital et les réseaux sociaux aura lieu le vendredi 17 janvier 2020.

Autres articles

Prochains événements

Free

Evènements Networking

Rkafe  •  Prague 1

Café du commerce

Le « Café du commerce » est une rencontre informelle autour d’un verre de vin, organisé chaque premier lundi du mois par l’équipe de la Chambre de...

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin